Brèves

Turquie-Syrie : séismes meurtriers

Brève
07/02/2023

 

Lundi 6 février, des tremblements de terre dévastateurs ont touché le sud de la Turquie et la région voisine de Syrie, faisant plusieurs milliers de victimes.

Les séismes, fréquents dans la région, sont souvent meurtriers. Mais les effets dramatiques de ces catastrophes naturelles sont alourdis par ceux d’un système qui, lui, n’a rien de naturel. En Turquie, on souligne la fragilité des immeubles à cause des économies réalisées sur les matériaux de construction. Côté syrien, les séismes s’ajoutent aux effets des années de guerre pour plonger la population dans une détresse plus grande encore.

Médicaments: le gouvernement chouchoute les groupes pharmaceutiques

Brève
07/02/2023

 

Face à la pénurie de médicaments - 3 000 ruptures en 2022 -, le gouvernement a dégainé un plan anti-pénurie. Comme dans tous les plans gouvernementaux, il est beaucoup question de listes à dresser et d’un modèle de « plan blanc », semblable à celui qui existe pour gérer les situations de crise à l’hôpital, avec l’efficacité qu’on sait !

Le plan prévoit aussi d’autoriser les groupes pharmaceutiques à vendre les médicaments génériques plus cher ! Ils sont donc priés de bien vouloir accepter de faire plus de profits. On est loin de la contrainte face à l’urgence et les actionnaires peuvent dormir tranquilles sur leur tas d’or !

Cachez ce pétrole que nous ne saurions voir

Brève
07/02/2023

 

Après l’embargo sur le pétrole brut russe, l’Union européenne vient d’interdire l’importation de gazole et autres produits pétroliers raffinés en Russie. Cela n’empêchera pas le gazole russe d’arriver en Europe. Il devra juste passer par d’autres pays, l’Inde notamment, avant d’être revendu – plus cher ! – dans les stations-services européennes.

Cette mesure n’empêchera aucune bombe de tomber sur la population ukrainienne, mais permettra à tous les spéculateurs de continuer à faire les poches des automobilistes pour faire grimper leurs profits.

Méditerranée : cimetière marin

Brève
04/02/2023

Douze migrants se sont noyés en Méditerranée dont une mère et un bébé. Le maire de Lampedusa, île italienne située à 130 km des côtes tunisiennes, a déclaré : « J’ai perdu le compte des morts, je suis maire depuis six mois et j’ai déjà réceptionné au moins 40 morts. Ce n’est pas normal, presque chaque semaine nous récupérons des cadavres ».

Tous les États européens sont complices dans cette guerre menée à ceux qui cherchent une vie meilleure en immigrant.

Nétanyahou à Paris : Macron soutient le terrorisme d’État israélien

Brève
04/02/2023

En recevant chaleureusement le Premier ministre israélien à Paris, Macron a tenu à le soutenir dans ses menaces non voilées envers l’Iran, prétextant la « lutte contre le terrorisme ». Peu lui importe que la colonisation des territoires occupés s’accentue, et que les Palestiniens soient les cibles des autorités israéliennes dans une répression meurtrière, véritable terrorisme d’État.

Quant au fait que Nétanyahou soit à la tête d’un gouvernement d’extrême droite, cela ne trouble guère Macron qui, en France, se targue de combattre ce courant…

Dussopt : favoritisme patronal

Brève
04/02/2023

Le ministre du Travail, qui est l’un des plus zélés défenseurs de la retraite à 64 ans, est l’objet d’une enquête du parquet national financier pour « favoritisme ». Quand il était encore député et maire d’Annonay, il aurait reçu, dans le cadre de la passation d’un contrat, deux œuvres d’art de la part de la SAUR, entreprise de traitement des eaux.

Le grand patronat soigne depuis toujours ses valets de mille façons. Et ceux-ci lui rendent au centuple en puisant dans les fonds publics pour remplir leurs caisses.

Darmanin : abolitionniste… de l’histoire de l’esclavage

Brève
04/02/2023

« Je rappelle que, contrairement à ce qu’on raconte, (…) c’est la République française qui a aboli l’esclavage » a affirmé Darmanin à propos de l’esclavage aux Antilles.

Évidemment le ministre de l’Intérieur veut gommer le combat des esclaves pour briser leurs chaînes. À Saint-Domingue (l’actuelle Haïti) tout d’abord, où les Noirs se libérèrent en battant militairement leurs exploiteurs et les troupes françaises venues les défendre, et fondèrent la première république libre noire en 1804. En Guadeloupe et Martinique ensuite, où c’est la révolte des esclaves qui arracha à la République l’abolition de l’esclavage en 1848.

Une république bourgeoise qui a indemnisé, non les anciens esclaves pour leur travail non payé, mais les esclavagistes au nom de la propriété et qui jusqu’à aujourd’hui défend la domination de leurs héritiers.

Retraites : mensonges sans limite de Borne

Brève
03/02/2023

Vendant sa réforme des retraites à la télévision, la cheffe du gouvernement a multiplié les contrevérités pour démontrer son caractère « indispensable », tout en faisant mine de concéder que « demander aux Français de travailler progressivement plus longtemps ça n’est pas simple ».

Ce qui est simple, c'est que les profits mirobolants des capitalistes et des financiers explosent tandis que le gouvernement à leur service veut ramener en arrière l'ensemble des travailleurs.

14-18 : l’exemple vaut pour aujourd’hui

Brève
03/02/2023

Le Sénat a rejeté une proposition de loi visant à réhabiliter les 639 soldats français condamnés à mort « pour l'exemple » durant la grande boucherie de la Première Guerre mondiale, c'est-à-dire pour terroriser l'ensemble des soldats et les maintenir dans l'obéissance aveugle à leurs officiers.

Au moment où l'État français mène ses sales opérations militaires en Afrique et prépare à coups de centaines de milliards les prochains conflits de « haute intensité », les autorités ne veulent pas laisser entendre que l’ennemi principal des travailleurs demeure dans leur propre pays. Plus d'un siècle après, la haine de classe de ses représentants de la bourgeoisie est tenace !

Imprimer txt