Échos des entreprises

Zone industrielle de Carros :  Pas de claquage

Echo d'entreprise
06/02/2023

Attention au claquage...

Le lundi matin, il fait un froid glacial dans les ateliers.

Donc pour ne pas froisser nos muscles et ne pas brusquer notre organisme, mettons nous au rythme des radiateurs.

On travaille doucement et progressivement.

Centre d'appels Marseille :  Sonotone

Echo d'entreprise
06/02/2023

Nécessaire ?

 

- Bonjour, je vous appelle pour une panne.

- Oui, bonjour, vous appelez pour une quoi ?

- Une panne

- Pardon je ne vous entend pas bien, une quoi ?

- Une ...bip, bip,bip

- Allo ???

Jusqu'à 64 ans au boulot, on va finir sourd comme un pot.

CCP Marseille :  Qui vole un bœuf

Echo d'entreprise
06/02/2023

6 € x plusieurs milliers de comptes = !!!

On ne comprend pas : découvert ou pas, on paye cette "taxe".

L'arnaque à grande échelle : 6€ multiplié par le nombre de comptes, même les quarante voleurs n'auraient pas eu cette idée !

Usine Renault Cléon (Seine-Maritime) :  Augmentation des salaires ? Enfumage !

Echo d'entreprise
03/02/2023

Tous les médias, bons serviteurs de la direction de Renault, ont annoncé que nous serions augmentés de ... 110€ par mois !

C'est du flan, la direction embrouille tout le monde en mélangeant tout : augmentations générales, individuelles et primes.

Et de toutes façons, on est très loin du compte de ce qu'il faut pour vivre correctement.

EDF - R&D Chatou (78) :  Des voeux pas très digestes

Echo d'entreprise
01/02/2023

Le directeur de la R&D est venu présenter ces vœux jeudi 12 janvier dernier sur le site. Mais pas dans les locaux du restaurant de la CCAS comme c’est l’usage, pour cause du mouvement de protestation de nos collègues de la CCAS, mais dans le bâtiment U.

Car si le directeur veut bien nous souhaiter une bonne année (en réalité une bonne année de travail !), il se soucie bien peu de la menace que la reprise du restaurant par un opérateur privé ferait peser sur nos collègues et qui pourrit d’ores et déjà leur année, mais aussi des conséquences que cela aurait sur nos conditions de travail.

Difficile dans ces conditions d’apprécier les petits fours.

PSA Poissy (78) :  Augmenter les salaires

Echo d'entreprise
01/02/2023

La semaine dernière, la direction a payé la galette et 10 minutes de pause.

Un avant-goût pour réclamer la grosse galette.

À l’Emboutissage et à la Peinture, on n’a pas eu droit aux 10 minutes de pause supplémentaire pour la galette.

Qu’est-ce qu’ils croyaient ? Qu’elle était si petite qu’on n’avait pas besoin de plus de temps pour la digérer ?

Michelin :  Cynisme et grand écart

Echo d'entreprise
29/01/2023

Site de La Combaude à Clermont-Ferrand

D’après le journal La Montagne, le président de Michelin, Florent Menegaux, estimait en début de la semaine dernière, lors de la présentation de ses vœux à la presse, qu’une meilleure répartition de la richesse était nécessaire, que l’on était « allé trop loin dans les écarts » et que « quand le travail est moins bien rémunéré que le capital, cela pose problème ».

Le lendemain, le groupe annonçait des miettes en guise d’augmentations générales des salaires pour 2023 : 2,8% pour les ouvriers, 1,5% pour les employés et techniciens et 0% pour les cadres. Le tout (ou plutôt le « rien » !) étant assorti d’augmentations individuelles, par définition aléatoires, et d’une prime « liée au pouvoir d’achat » de 700 euros.

D’ici quelques jours, Michelin va annoncer un très bon bilan financier pour 2022… et les « écarts » entre le capital et les les travailleurs vont encore se creuser !

Les discours politiques d’un représentant de la bourgeoisie ne peuvent cacher la réalité de l’exploitation.

Alstom-General Electric Belfort :  Le beurre et l'argent du beurre !

Echo d'entreprise
25/01/2023

A GE Steam, la direction veut reprendre plusieurs dizaines de salariés en contrat GEIQ. C’est tout bénéfice pour le patron.

Il est exonéré des cotisations sociales, touche des aides pour accompagner les jeunes.

D’autre part, un organisme, l’OPCA prend en charge les dépenses liées à la formation et donne de l’argent pour payer les tuteurs. Et tout cela sous couvert de lutter pour la réinsertion. Alors que ce sont ces grands groupes comme GE qui suppriment des emplois en permanence et alimentent la précarité.

Ces camarades doivent être embauchés et payés par le patron et non par l’argent public.

Barre Thomas (Rennes) :  Paye virtuelle

Echo d'entreprise
25/01/2023

Continental a mis en place un nouveau logiciel de paye. Résultat, nous n’aurons plus de bulletins de paye papier.
Pour l’obtenir, il faudra l’imprimer chez nous à condition d’avoir un ordinateur, d’être connecté et de payer nous-mêmes l’impression !
En cas d’erreur, on écrit aussi à l’ordinateur ?
 

Naval Group, Lorient :  Requin, c'est sûr

Echo d'entreprise
25/01/2023

Naval Group parle d’un futur navire nommé le blue shark, « un navire de combat collaboratif ayant une réponse majeure aux problèmes environnementaux de notre monde ».
En clair, un navire de guerre propre, écologique, peut-être peint en vert ? Côté écologie, il va peut-être falloir trouver autre chose, parce qu’un navire de guerre, c’est par définition un engin de destruction.