Carburants : « ristourne » au goût de provocation

Brève
30/06/2022

Le trust TotalEnergies annonce une remise de 2 centimes d’euros par litre dans 120 stations d’autoroutes pendant les mois de juillet et d’août, s’ajoutant aux 10 centimes déjà en vigueur.

Avec un prix du carburant qui dépasse toujours allègrement les 2 euros le litre et surtout au regard des 5 milliards de bénéfices que Total a déjà faits au premier trimestre 2022, c’est une manœuvre pour éteindre les débats sur une éventuelle taxation des superprofits des profiteurs de guerre avant qu’ils aient eu un début d’application concrète.

Quand un géant comme Total parle de baisser ses prix de 2 centimes alors qu’il les augmente parfois de 5 centimes d’un coup, comment appeler ça une ristourne ? C’est plutôt du vol.

Il faut rendre publics les comptes de ces entreprises qui pèsent sur toute la population. À bas le secret commercial et industriel, qui protège les profits des capitalistes!

 

Les dernières brèves