Grève aux urgences du NHC à Strasbourg

Les milliards pour les hôpitaux pas pour l'armée!

Brève
03/07/2023

les Urgences à l'abandon

Les syndicats des urgentistes des hôpitaux publics appellent à la grève nationalement, pour des augmentations de salaires et des embauches. Les quelques primes accordées par le gouvernement ne remplacent pas de vraies augmentations de salaires et la politique d’économies à tout prix, à laquelle s’ajoute les départs de soignants épuisés par les conditions de travail, ont abouti à un manque de personnel criant.

C’est pourquoi, au NHC comme ailleurs, les grévistes dénoncent également l’encombrement des couloirs, comme l’ont fait, sur les réseaux sociaux, des ambulanciers et des pompiers. Leurs véhicules s’accumulent sur le parking où ils sont régulièrement obligés de garder les malades pendant des heures, allant jusqu’à faire venir des médecins pour soigner en urgence certaines personnes.

Le gouvernement a beau prétendre entendre les demandes des soignants, son mépris total s’étale sur le parking du NHC.

Strasbourg

Foot business

Brève
27/06/2023

Le Racing vient d’être acheté pour près de 75 millions d’euros par BlueCo, un consortium constitué notamment de trois hommes d’affaires milliardaires et d’un fond d’investissement qui gère 70 milliards de dollars d’actifs.

La rénovation du stade de la Meinau c’est, en termes d’argent public, 75,8 millions d'euros pour l’Eurométropole de Strasbourg, 37,5 millions pour la Région Grand Est, 18,8 millions pour la Ville de Strasbourg et la même chose pour la Collectivité européenne d’Alsace.

C’est comme ça qu’on devient milliardaire : en se faisant financer ses investissements par la collectivité.

Mulhouse

Une indignation surjouée

Brève
12/06/2023

Jeudi 25 mai, dans la nuit, des militants ont placardé des autocollants LFI sur une porte d'entrée de la mairie de Mulhouse. Excédé, l'un d'entre eux entendait ainsi protester contre le silence de la mairie sur la question des logements insalubres. Pris sur le fait, ils ont immédiatement nettoyé. 

Pourtant, quel ne fut pas le tollé provoqué : la majorité municipale a "condamné  avec fermeté cet acte de vandalisme..." et dénoncé " ces pratiques extrêmes qui interviennent dans un climat de montée en puissance de la violence dans la sphère politique...". Celle-ci n'a pas hésité ainsi à faire le parallèle entre un collage sauvage et les agressions récentes contre des maires ! 

Elle semble moins s'offusquer de la violence subie par tous ceux qui vivent le mal-logement, que voulaient dénoncer ces militants. 

SNU

Pas le bienvenu à Strasbourg

Brève
13/05/2023

Le village du SNU (Service national universel) devait s’installer à Strasbourg le samedi 13 mai au matin pour présenter aux jeunes le ‘’séjour de cohésion’’ autour du lever de drapeau, de la Marseillaise et des "rites républicains"...

Environ 150 lycéens, étudiants, militants politiques et syndicaux se sont rassemblés pour accueillir comme il se doit les promoteurs de l’armée. Malgré la présence de la police, la caravane du SNU n’a pas osé se montrer et aucun stand n’a été monté. Elle a préféré fuir les manifestants en allant s’installer 30 kilomètres plus loin, à Haguenau.

Alors que les gouvernements se préparent à la guerre, la jeunesse a mieux à faire que d’apprendre à marcher au pas, et ceux qui protestent contre son encasernement ont bien raison !

Manifestons le premier mai !

Brève
30/04/2023

Lutte ouvrière appelle à participer aux manifestations du 1er mai. Voici les rendez-vous en Alsace :

Colmar : 10h rue de Turenne

Mulhouse : 10h place de la Bourse

Sélestat : 10h place Vanolles

Strasbourg : 10h avenue de la Liberté