Le Progrès :  Chantal Gomez, LO - « Je ne donne aucune consigne de vote »

Article de presse
07/12/2015

« On le voit, il en existe encore qui veulent redresser la tête en dépit du fort courant réactionnaire et la progression du FN. Or, personne ne doit se laisser abuser, le FN est fondamentalement un parti antiouvrier.

Dans ce contexte, le second tour ne permet plus aucun choix. Aucun travailleur conscient ne peut évidemment voter pour le FN. Mais les deux autres partis en concurrence avec lui ne peuvent pas non plus constituer un rempart contre le FN. C’est pourquoi je ne donne aucune consigne de vote. Pour ma part, j’irai déposer dimanche dans l’urne un bulletin pour « faire entendre le camp des travailleurs ».

© Le Progrès (07/12/2015) - Droits de reproduction et de diffusion réservés