EHPAD Omeris – Saint-Priest (banlieue de Lyon)

Une première grève qui comptera

Brève
01/07/2022

Après quatorze jours de grève et de mobilisation, les salariées de l’EHPAD Résidence du Château de Saint-Priest ont décidé en assemblée générale de reprendre le travail, puisqu’elles allaient partir en vacances à tour de rôle dans les jours ou semaines à venir.

Alors que la direction a tout fait pour casser la grève, elle a dû céder en partie en acceptant la subrogation de la sécurité sociale et une augmentation de salaire symbolique qui n’a pas satisfait les grévistes.

Mais comme elles le disaient elles-mêmes, elles ont gagné bien plus : elles se sont fait respecter et sont plus soudées que jamais. Elles ont également appris à s’organiser dans la grève et sont conscientes que c’est précieux pour l’avenir !

Les dernières brèves