Sécurité Sociale, Rennes (35) :  Il n’y a pas assez d’employés au numéro que vous avez demandé

Echo d'entreprise
19/02/2023

Selon une enquête de 60 millions de consommateurs, dans les CPAM à peine un tiers des appels téléphoniques aboutissent, et dans les CAF à peine la moitié.

Comme nous sommes sans arrêt pendus au téléphone, cela donne une petite idée de nos conditions de travail et du nombre d’embauches nécessaires.

CHU Pontchaillou, Rennes (35) :  Pas de congés pour les attaques

Echo d'entreprise
19/02/2023

Pour ne pas embaucher de remplaçants d’été, la direction propose aux cadres de changer les horaires avec des passages en 12 heures pendant l’été !

Nous sommes déjà très vite fatigués avec les rythmes de travail pendant les congés.

Elle veut en rajouter une couche en perturbant encore plus nos vies et nos organisations personnelles pour économiser sur les effectifs ! C’est inadmissible.

Cooperl, Lamballe(22) :  Une réforme pour les patrons

Echo d'entreprise
19/02/2023

Vu les conditions de travail, bien des salariés se retrouvent dehors avant 60 ans : licenciés pour inaptitude ou autre motif.

Mais cela n’empêche pas bien des patrons de dire qu’ils sont favorables à l’allongement des années de travail. Celui de la Cooperl ne s’en cache pas, il est pour la réforme.

C’est sûr, vu ce qu’il produit, il peut rester jusqu’à 70 ans s’il le veut.

Naval Group, Lorient (56) :  La retraite à 60 ans

Echo d'entreprise
19/02/2023

Dans une de ses formations, NG propose que l’on « prépare notre retraite ».

Tout va dépendre de l’âge auquel nous partirons. Si c’est à 64 ans, il va plutôt falloir organiser des formations de déambulateur, ou pour soigner son arthrite, ce sera plus utile.

Maintenant, c’est vrai que la retraite, ça se prépare. C’est justement ce qu’on est en train de faire maintenant avec les manifestations.

En plus, la marche c’est bon pour la santé.

Stellantis La Janais, Rennes (35) :  Omerta

Echo d'entreprise
17/02/2023

La direction de l’usine s’est bien gardée de communiquer le nombre de grévistes lors des deux premières journées de grève.

C’est le cas partout dans le pays.

Dans les usines c’est la loi du silence.

SNCF, Bretagne :  Service minimum, serre-vis maximum

Echo d'entreprise
17/02/2023

La direction a multiplié les "appels à volontaires" dans les gares de la région pour les journées d’appel à la grève des 7 et 8 février.

On se préoccupe donc là-haut "d’accompagner, d’informer et d’assister" les voyageurs.

Ça leur arrive les jours de grève.

Le reste de l’année, ils le passent à supprimer des postes dans les gares et aux guichets !

Interdigital, Cesson-Sévigné (35) :  Augmentez les salaires !

Echo d'entreprise
16/02/2023

La direction d’Interdigital a finalement concédé une prime égale à 10 % de la rémunération annuelle pour rattraper l’inflation de 2022.

Évidemment cette prime ne remplace pas une augmentation de salaire équivalente à l’inflation. Mais il y a fort à parier que, sans nos rassemblements réguliers, cette prime n’aurait jamais existé.

Le Joint Français - Hutchinson (Saint-Brieuc 22) :  Monsieur Bricolage

Echo d'entreprise
16/02/2023

Petit à petit un certain nombre de choses se dégradent dans l’usine, en particulier au Hall 2 : avec moisissures dans les murs, entre autres…

Et comme des fuites sont apparues dernièrement dans le toit, la direction n’a rien trouvé de mieux que d’installer un "parapluie" avec une espèce de tuyau pour évacuer la flotte dehors.

Ça mériterait une photo, en bonne place dans le prochain exemplaire de Les News dans la rubrique "Tous innovateurs" !

Barre Thomas (Rennes) :  Paye virtuelle

Echo d'entreprise
25/01/2023

Continental a mis en place un nouveau logiciel de paye. Résultat, nous n’aurons plus de bulletins de paye papier.
Pour l’obtenir, il faudra l’imprimer chez nous à condition d’avoir un ordinateur, d’être connecté et de payer nous-mêmes l’impression !
En cas d’erreur, on écrit aussi à l’ordinateur ?
 

Naval Group, Lorient :  Requin, c'est sûr

Echo d'entreprise
25/01/2023

Naval Group parle d’un futur navire nommé le blue shark, « un navire de combat collaboratif ayant une réponse majeure aux problèmes environnementaux de notre monde ».
En clair, un navire de guerre propre, écologique, peut-être peint en vert ? Côté écologie, il va peut-être falloir trouver autre chose, parce qu’un navire de guerre, c’est par définition un engin de destruction.