Cooperl, (Lamballe) :  On n'est pas du même monde

Echo d'entreprise
25/01/2023

Dans leur courrier de vœux, les directeurs concluent sur leur plaisir de nous revoir « épaule contre épaule » au travail.
Comme on ne les a jamais vus prendre leur place sur les lignes, on ne risque pas de se frotter à eux. C’est vrai que dans certains secteurs, nous sommes déjà bien serrés, leurs larges épaules ne passeraient pas !
 

PSA Stellantis, :  Une belle journée

Echo d'entreprise
25/01/2023

Une centaine d’entre nous ont cessé le travail et se sont rassemblés jeudi matin 19 janvier dans l’usine pour exprimer notre colère contre la réforme des retraites.
Nous avons été nombreux à venir aux manifestations à Rennes ou ailleurs qui ont été partout des réussites.
Ce sont des encouragements à être toujours plus nombreux le 31.
 

Orange (Cesson-Sévigné) :  Tous ensemble

Echo d'entreprise
25/01/2023

Jeudi dernier, nous étions nombreux du site, toutes entreprises confondues, à être en grève et à participer à la manifestation massive contre la réforme des retraites, qui a réuni plus de 20 000 personnes
L’ambiance était fraternelle et déterminée, cela faisait plaisir de se retrouver tous ensemble.
Puisque les organisations syndicales prévoient une prochaine journée de mobilisation mardi 31 janvier, cela nous laisse le temps de convaincre ceux qui n’ont pas franchi le pas de nous rejoindre à Rennes à 11h, mail François Mitterrand.
C’est indispensable pour faire reculer le gouvernement et la grande bourgeoisie qui lui donne sa feuille de route…
 

PIC, Rennes :  Ce ne doit être qu' un début

Echo d'entreprise
25/01/2023

Nous étions nombreux de la PIC en grève jeudi dernier. Nous étions aussi un bon groupe dans la manifestation. Un des slogans les plus vus : « Métro, Boulot, Caveau, Non merci ! ».
Effectivement, on ne veut pas crever au boulot et il faut que la mobilisation s’amplifie pour faire reculer le gouvernement.
 

SNCF, Rennes :  Si on est d'accord...

Echo d'entreprise
25/01/2023

Dans certains couloirs, il y a des cadres qui laissent entendre qu'avec leur travail stressant, rester jusqu'à 64 ans, c'est trop.
On les comprend.
On les invite à suivre l'exemple et à venir faire grève avec nous.
 

L’hiver est là

Hutchinson Saint-Brieuc

Echo d'entreprise
11/12/2022

Il serait bon que la direction se rende compte que l’hiver est arrivé, avec du retard peut-être, mais il est bien là.

Et qu’il ait fallu un débrayage de quelques-uns pour lui faire comprendre ça il y a une quinzaine de jours, ça dénote, au minimum, une certaine désinvolture de sa part !

Quant à la polaire offerte, si c’est pour éviter d’augmenter le chauffage...

Hypocrisie écologique patronale

Continental Barre Thomas Rennes

Echo d'entreprise
11/12/2022

Partout dans les médias, on entend dire que l'air est chargé de diverses particules, voire de substances chimiques toxiques, et l'on se retrouve souvent désignés comme pollueurs avec nos vieilles bagnoles.

Mais que fait la direction pour assainir l'air pollué que nous respirons tous les jours dans son bâtiment mal ventilé ?

Entre la santé et le profit, ils ont choisi

CHU Pontchaillou Rennes

Echo d'entreprise
11/12/2022

L’amoxicilline, un des antibiotiques les plus utilisés notamment chez les enfants, risque de manquer cet hiver.

Les laboratoires pharmaceutiques en ont volontairement réduit la production parce qu’ils pensaient en vendre moins, et maintenant que le besoin se fait sentir, ils sont incapables de fournir ce médicament essentiel.

"Les antibiotiques, c’est pas automatique", mais l’irresponsabilité capitaliste, si !

Droit au but

Stellantis La Janais Rennes

Echo d'entreprise
11/12/2022

Suite à la Coupe du Monde de football, des comparaisons ont été faites sur les rémunérations de Tavarès et de M’Bappe.

Mais tandis que Tavarès ferme des usines et supprime des postes, M’Bappe, lui au moins, il marque des buts…

On en fait quoi ?

Cooperl Lamballe

Echo d'entreprise
11/12/2022

La pénurie de bacs bloque régulièrement les lignes en découpe. Et il faut se débrouiller pour en trouver ou mettre de la production dans des contenants pas toujours très nets.

Pour la Direction, ce ne sont que les aléas de la vie.

Pas sûr qu’elle verrait ça de la même façon si l’on stoppait sa production en attendant le matériel adéquat.