Continental - Barre Thomas Rennes 35 :  La folie du profit

Echo d'entreprise
06/10/2022

En pleine négociation sur un accord de chômage partiel que le patron veut imposer jusqu’en 2024, nous faisons des… H+ !

La logique du profit jusqu’à l’absurde.

Sécurité Sociale Rennes 35 :  Les pourcentages, c’est l’arnaque

Echo d'entreprise
06/10/2022

La hausse prévue de 3,5 % ne représente que 45 € net sur un salaire au Smic.

Par contre elle représente plus de 200 € sur un salaire de directeur.

200 €, ça correspond déjà plus à ce qu’il nous faudrait…

SNCF Bretagne :  Mieux que David Copperfield

Echo d'entreprise
06/10/2022

La direction a fait disparaître un TER Lorient-Vannes le lundi 19 septembre, supprimé… dès le vendredi précédent, faute de conducteur.

La direction est incapable d’organiser sa propre production !

Hutchinson Saint-Brieuc 22 :  Enfumage total

Echo d'entreprise
06/10/2022

Le PDG de TotalEnergies, auditionné par les sénateurs, a déclaré qu’il n’avait rien à cacher et que le groupe payait beaucoup d’impôts dans le monde, deux fois plus cette année que l’année dernière. Quoi d’anormal, puisque ses bénéfices ont doublé ?

L’opération « transparence » du PDG ressemble plutôt à de la poudre aux yeux pour cacher qui sont les vrais profiteurs de l’augmentation des prix de l’énergie : les actionnaires du groupe, dont les dividendes explosent.

Orange Cesson-Sévigné 35 :  De l’argent il y en a !

Echo d'entreprise
06/10/2022

Les résultats du groupe au premier semestre sont très bons, contrairement à ce que la direction laisse entendre. En effet, la trésorerie pour cette période est de 1,4 milliards d’euros, en augmentation, et le résultat net s’élève à plus de 1,5 milliards d’euros, en augmentation également.

La direction garantit aux actionnaires le versement de 2 milliards d’euros de dividendes.

Les chiffres ne mentent pas, contrairement à ceux qui sont chargés de nous faire avaler la diminution de notre pouvoir d’achat !

Hutchinson, Saint-Brieuc (22) :  On ne demande pas la charité

Echo d'entreprise
09/09/2022

Pour les salaires, la direction a lâché en juillet 50 euros brut par mois et une prime de 200 euros.

Même si on avait cette somme cumulée, tous les mois, ça ne couvrirait même pas ce qu’on a perdu avec l’augmentation du coût de la vie.

Alors, on est vraiment loin du compte.

Stellantis La Janais, Rennes (35) :  Organisation folle

Echo d'entreprise
09/09/2022

Le patron a décidé de répartir les pièces entre les usines. Résultat, nous on bosse à fond pendant que Sochaux Vigo voire Saragosse… chôment.

Faire perdre du salaire à certains pendant que d’autres s’épuisent au travail, c’est bien une logique de patrons.

Notre intérêt serait de répartir le travail entre les usines sans baisse de salaire.

Un miroir aux alouettes

CHU Pontchaillou, Rennes

Echo d'entreprise
06/09/2022

Pour faire croire que le CHU veut recruter largement, la direction organise un « job dating » le 15 septembre, sous forme de rencontres autour d’un cocktail.

Elle veut faire boire les candidats pour qu’ils oublient de se renseigner sur les salaires et les conditions de travail ?

J’ai piscine

Continental Barre Thomas, Rennes

Echo d'entreprise
06/09/2022

Non contente de nous diviser toute l’année, la direction organise une kermesse pour faire du "lien social".

Au programme, concours de palets et de Mölkky dans l’enceinte de l’usine, un samedi.

On est déjà pris.

PSA-Stellantis (Rennes) :  Un bon début

Echo d'entreprise
21/08/2022

Le jour de rentrée, au Montage de l'usine Stellantis de la Janais, la journée a été plus rapide que prévu.

Une belle panne a permis de faire une reprise en douceur en terminant à 18 heures.

Les ouvriers sont partis le cœur en joie.