Johnson Controls (Sarreguemines) : les salariés n'ont pas être les victimes

Communiqué | 
16/05/2009

L'annonce de la fermeture de l'usine Johnson Controls de Sarreguemines est un scandale. Comment la direction peut-elle prétendre que sa décision est due à la crise ?Sur son site Internet, le groupe Johnson Controls, 140 000 salariés dans le monde dans la sous-traitance automobile, la régulation des bâtiments et l'alimentation électrique se présente lui-même ainsi : « L'exercice 2008 a été la 62ème année consécutive d'augmentation des ventes, la... Lire la suite >