Non au licenciement de Dominique à PSA Valenciennes !

Communiqué
17/10/2015

La direction de PSA Valenciennes, après avoir privé depuis le 12 septembre Dominique Danquoins de salaire, a annoncé son licenciement. Elle accuse ce travailleur d'avoir « volé » quelques mètres de joint qui traînaient depuis des semaines dans une benne de déchets, afin de réparer sa chaudière.

C'est écœurant, d'autant que Dominique est père de famille. Licencié, il perd son seul revenu.

Les vrais délinquants ne mettent pas les mains dans une poubelle, mais se servent à coup de millions d'euros dans les caisses de l'État.

L'année dernière, la famille Peugeot a touché de l'État 74 millions d'euros au titre du CICE. Autant d'argent pris dans la poche des travailleurs. Et en 10 ans, ce sont 25 000 emplois directs supprimés dans le groupe PSA, sans parler des intérimaires. Autant de vies malmenées ou brisées.

Depuis un siècle, cette famille a amassé des fortunes... sans jamais travailler. Pour cela, il a fallu des générations de travailleurs exploités au quotidien avec des salaires trop faibles.

Eric Pecqueur, tête de liste de Lutte Ouvrière pour le Nord - Pas-de-Calais - Picardie, apporte une nouvelle fois à Dominique Danquoins, sa famille et ses camarades de travail sa solidarité totale et exige sa réintégration immédiate et le paiement des salaires amputés.

Cela dépendra du rapport de force que les travailleurs de PSA et des autres entreprises pourront créer dans leur mobilisation collective.

Eric Pecqueur