Vallourec :  Non aux suppressions d'emplois

Communiqué
13/10/2015

Alors que le groupe Vallourec - fabricant mondial de tubes pour l'industrie - a distribué plus de 2 milliards d'euros de dividendes ces dix dernières années, et qu'il bénéficie des cadeaux gouvernementaux tel le CICE, il s'apprête quand même à supprimer plusieurs milliers d'emplois dans le monde, dont plusieurs centaines dans le Nord. La direction invoque le ralentissement de l'industrie pétrolière.

Quand tout va bien, les salariés ont juste leur salaire, par contre les actionnaires touchent le pactole. Quand l'économie ralentit, notamment à cause des spéculations menées par les banques et les grands groupes industriels et financiers, les capitalistes veulent faire supporter les frais aux travailleurs pour maintenir leurs profits. C'est inacceptable !

Les 2 milliards de dividendes, c'est au moins 40 000 salaires annuels, ou 4 000 salaires pendant 10 ans ! Les actionnaires ont donc largement de quoi payer pour que les suppressions d'emplois soient interdites et que le travail soit partagé entre tous.

Il faudra l'imposer aux actionnaires bien sûr, ce n'est pas le gouvernement qui le fera.

Eric Pecqueur