La Redoute : Communiqué de Lutte Ouvrière Nord-Pas-de-Calais :  Pinault sous-traite les licenciements

Communiqué
06/12/2013

L'annonce, mercredi 4 décembre que la Redoute et Relais Colis seront cédés à Nathalie Balla et Eric Courteille, deux cadres dirigeants de l'actuelle entreprise, confirme que Pinault veut sous-traiter les licenciements à venir.

Après avoir pompé le maximum de profits sur les travailleurs de la Redoute et construit son empire dans le luxe, Pinault se débarrasse des travailleurs.

Pinault et ses repreneurs osent parler de la solution du « mieux-disant social » mais c'est de la foutaise et, les salariés de la Redoute sont bien placés pour le savoir. En tant que PDG, depuis 2009, Nathalie Balla a supprimé 1700 postes à la Redoute ; elle a, entre autres, externalisé les salariés de la DIAM ou fait arrêter les « bus des mines », poussant à la démission des salariées ayant plusieurs dizaines d'années d'ancienneté.

Les salariés de la Redoute ne peuvent compter que sur leur mobilisation afin d'exiger qu'aucun licenciement ne se fasse et que des garanties de salaires soient assurées pour tous les salariés pour les années à venir. Pinault en a les moyens. Sa fortune s'est accrue de 4 milliards d'euros, rien qu'en 2012. 4 milliards d'euros représente le paiement de salaires (à 1500 euros, avec en plus les cotisations patronales) pendant 10 ans pour 11 000 salariés ! Ceux de la Redoute sont 2700.

Lutte Ouvrière appelle les travailleurs à se joindre aux mobilisations des salariés de la Redoute, la prochaine manifestation sera le vendredi 13 décembre, rendez-vous à 10h30 rue Blanchemaille à Roubaix.

Eric PECQUEUR, Porte-Parole régional de Lutte Ouvrière