Marseille-charges locatives

Des rattrapages de charges injustes

Brève
13/06/2023

L'une des nombreuses cités de Marseille

Après d'autres cités de Marseille, les habitants de la cité Font-Vert, dans le 14ème arrondissement, ont reçu avec leur loyer de mai un rattrapage de charges pour les années 2020 et 2021 pouvant aller jusqu'à 2500€ ! Un montant exorbitant lorsqu'on vit avec un petit salaire, une pension de retraite, qu'on est au chômage ou en invalidité.

Le bailleur social met ce rattrapage brutal sur le compte de la crise Covid. Mais crise Covid ou pas, les habitants ont payé pendant ces deux ans loyers et charges. Il y a d'autant moins de raison de supporter une telle flambée que l'entretien de la cité n'a pas cessé de diminuer au fil du temps.

Les habitants, aidés par des associations au logement, se sont mobilisés début juin et ont exprimé leur ras-le-bol de payer toujours plus « pour continuer de vivre au milieu des rats et des travaux jamais finis ». Un logement salubre et à bon marché pour tous, c'est une nécessité vitale !

Marseille- Ecoles- Amiante

Circulez, il n’y a rien à voir…

Brève
13/06/2023

Un sol amianté d'une école marseillaise

Les journalistes de l’émission Vert de Rage de France 5 ont enquêté sur la présence d’amiante dans les établissements scolaires et montré qu’une école sur trois en contiendrait. En région PACA, au moins 369 écoles sont concernées. Ce chiffre est sous-évalué car souvent les diagnostics techniques n’ont pas été faits ou datent de plusieurs années.

La mairie de Marseille avait refusé de répondre à l’enquête, et ce n’est qu’après la publicité occasionnée par l’émission que l’adjoint en charge du bâti scolaire a organisé en catastrophe une conférence de presse. Message : ne vous inquiétez pas, il n’y a pas de danger immédiat, on fera des vérifications et on désamiantera. Il n’a pas précisé quand et avec quel argent, alors que l’Etat renvoie la balle aux communes en disant que les écoles ne sont pas de sa responsabilité.

Les dangers de l’amiante sont connus depuis le début du 20e siècle, mais ce n’est qu’en 1997 que ce matériau a été interdit dans la construction. C’était il y a plus de 25 ans, et la lenteur est toujours de mise alors que l’amiante est responsable de dizaines de milliers de décès et qu’autant sont à prévoir dans les prochaines années.

Mais pour les responsables politiques marseillais ou nationaux, rien ne presse.

Marseille

Selon que vous serez puissant ou misérable…

Brève
07/06/2023

L’ancien vice-président de la Métropole Bernard Jacquier a été relaxé, il avait été mis en cause pour avoir loué un appartement dans un immeuble en péril dans un quartier très pauvre du 3ème arrondissement de Marseille. Ancien conseiller municipal LR des 8ème et 9ème arrondissement, il a affirmé qu’il ignorait l’insalubrité et la dangerosité de son appartement dont il s’est débarrassé pour 4 000 euros après l’effondrement des immeubles de la rue d’Aubagne. Ce spécialiste, avocat en droit immobilier à la retraite a eu gain de cause et seul le syndic a été condamné.

Les marchands de sommeil ont de beaux jours devant eux.

Lavera - Kem One

Le capitalisme nuit gravement à l’environnement

Brève
07/06/2023

L’entreprise Kem One, n°2 du PVC en Europe, située à Lavera est jugée en correctionnelle en ce moment pour des faits de pollution datant du 23 juillet 2020. L’entreprise a déversé dans l’anse d’Auguette sur la côte bleue, 760 litres de chlorure de fer, tuant la faune et flore, interdisant la baignade et la pêche. Ex filiale d’Arkema, l’entreprise a largement bénéficié de fonds publics, elle rénove son unité d’électrolyse à Fos-sur-Mer grâce à une subvention de 15 millions d’euros en 2021, de « France relance » dont le but affiché est la transformation écologique.

Kem One comme Arcelor, Eiffage ou Esso qui polluent allégrement la région industrielle de l’étang de Berre ont planté à grand renfort de publicité 1 000 arbres à Fos et ont adopté les 60 chèvres errantes de la Nerthe, pour faire de l’éco pâturage. Une communication verte qui ne camoufle pas la soif de profit de Kem One qui use les machines jusqu’à la corde, comme cette cuve à l’origine de la fuite qui daterait de 1987. Dans ce cas comme en général, ce serait aux pollueurs de payer et de dépolluer les sites en prenant sur leurs profits.

Région PACA

Une armée bien soignée

Brève
07/06/2023

Alors que la loi de programmation militaire doit être votée d’ici peu consacrant 413 milliards à l’armée sur 7 ans, la région devrait profiter de 3,9 milliards d’investissement dans les infrastructures militaires. Istres, base aérienne déjà à l’œuvre dans le soutien à l’armée ukrainienne, devrait devenir un hub aérien de ravitaillement et la commande locale serait de 20 hélicoptères de combat plus 18 de transport de troupes.

Le plan prévoit aussi la construction et la rénovation de logements réservés aux militaires et pour leur famille une crèche de 40 berceaux à Istres mais aussi dans le Var ou le Vaucluse. Alors que les discussions sur le plan logement du gouvernement font apparaître que 2,42 millions de personnes sont en attente d’un logement social, 210 000 dans la région, sans compter le nombre de SDF qui explose, on voit où sont les priorités du gouvernement. Soigner les militaires pour préparer de nouvelles guerres.