L'Essor Isère - 10e circonscription  :  Déclaration de Clément Bordes pour Lutte Ouvrière

Article de presse
26/05/2017

« Dans la 10e circonscription, comme dans le reste du pays, le chômage de masse est l’expression la plus manifeste de la guerre sociale menée par la classe capitaliste contre les travailleurs. Il faut d’abord arrêter l’hémorragie en interdisant les licenciements. En 2016, les groupes du CAC ont réalisé 76 Md€ de bénéfices. Avec cet argent on aurait pu créer 2 millions d’emplois.

Il faut également répartir le travail entre tous car pour les uns les cadences et les pressions ne cessent d’augmenter tandis que les autres sont condamnés au chômage. Il faut augmenter les salaires. Pas un salaire, pas une retraite ne doit être inférieur à 1800 € net par mois ! C’est le minimum pour vivre sans se priver de tout. Pourtant, nombre de travailleurs de la circonscription ne vivent qu’avec le Smic ou à peine plus. Sans compter les très nombreux qui ne reçoivent de salaire que lorsqu’ils ont une mission d’intérim.

Ces objectifs ne viendront pas des sommets de l’Etat où Macron le banquier-président a été élu, mais ne pourront être imposés que par des luttes collectives puissantes contestant la dictature des actionnaires sur l’économie. Mais l’élection du 11 juin est un moyen d’exprimer clairement qu’il n’y a rien à attendre d’aucun groupe parlementaire pour nous défendre, mais que nous ne pouvons compter que sur nos forces, nous qui faisons tourner toute la société »

Suppléant : Didier Quilichini

© L'Essor Isère (26/05/2017) - Droits de reproduction et de diffusion réservés