Le Progrès - Saint-Etienne :  Lutte ouvrière « refuse l’unité nationale. Nous, c’est l’unité des travailleurs ! »

Article de presse
19/11/2015

André Moulin (second en partant de la droite), chef de file Lutte ouvrière dans la Loire : « Il n’y a pas de particularité régionale. C’est partout qu’on déplore des patrons arrogants, des petites retraites. » Photo Celik Erkul

 

 

Régionales. « Ce sont les mêmes qui appellent à l’unité nationale et qui attaquent les travailleurs ». Lutte ouvrière a présenté sa liste pour la Loire mercredi.

 

 

     Droit au but pour Chantal Gomez, chef de file Lutte ouvrière pour les Régionales. « Les attentats de Paris nous ont tous bouleversés, on ne peut que dire son horreur face à une telle barbarie. Mais nous n’ajouterons pas notre voix au concert de l’unité nationale. Nous ne nous rangerons pas derrière Sarkozy, Hollande et Le Pen. Car ce sont les mêmes qui appellent à l’unité nationale et qui attaquent les travailleurs ».

     Lutte ouvrière a présenté mercredi soir sa liste ligérienne (voir par ailleurs) pour les élections régionales. Avec une seule phrase en guise de programme. « Nous, c’est à l’unité des travailleurs que nous appelons. »

     Le parti de Nathalie Arthaud « portera dans cette campagne nos propositions de toujours : interdiction des licenciements, répartition du travail entre tous, augmentation des salaires ».

     André Moulin, tête de liste pour la Loire, confirme. « Il n’y a pas de particularité régionale. C’est partout qu’on déplore patrons arrogants, petites retraites, attaques contre les services publics. »

     Un coup de griffe à François Hollande, « qui mène une politique au service des riches ». Un autre au FN, « qui, au fur et à mesure qu’il approche de la mangeoire, fait des appels du pied aux grands patrons ». Et un message aux électeurs. « On veut dire aux ouvriers tentés par le FN qu’ils se trompent : ils se feront rouler de la même manière. Quant aux abstentionnistes, ne rien dire c’est subir. Des milliers de voix sur nos listes seraient un signe qui pourrait peser… ».

Marie Perrin

La liste pour la Loire : 1. André Moulin 2. Arlette Couzon 3. Romain Brossard 4. Mériem Eddahbi 5. Pascal Bouchet 6. Nadine Rannaud 7. Sauveur Cuadros 8. Sylvie Baratier 9. Hervé Cayuela 10. Dominique Rétif 11. Raphaël Sackur 12. Carole Schmitt 13. Nicolas Longin 14. Valérie Duplat 15. Lucas Bost 16. Nora Ibbari 17. Pierre Huou 18. Monique Bony 19; Michel Rullière 20. Maria Ruiz 21. Alain Vivier 22. Mireille Jouffre.

 

 

© Le Progrès - Edition de Saint-Etienne (19/11/2015) - Droits de reproduction et de diffusion réservés